21 avril 2018

Léonard de Vinci : La Cène


Un tableau à l'origine du roman de Dan Brown "Le Da Vinci Code"

Détrempe et huile sur enduit
Dimensions : 460 x 880 cm
1495-1498
Dans l'église Santa Maria delle Grazie
à Milan

Le chef d'oeuvre commanditée par par Ludovic Sforza pour le réfectoire du couvent de Sainte Marie des Grâces de Milan "la Cène" marque l'aboutissement des recherches de Léonard de Vinci sur l'art, en particulier sur la représentation de figures dans la diversité et la vérité de leurs attitudes et de leurs émotions.

La fresque illustre le dernier repas du Christ au moment où celui ci annonce au douze apôtres que l'un d'eux va le trahir.

Les disciples montrent, chacun d'une façon particulière, leur surprise et leur désarroi devant cette tragique annonce.

L'oeuvre est bâtie selon les règles de la perspective classique et une géométrie rigoureuse.

Les lignes de fuite convergent vers la figure centrale du Christ. Autour du Rédempteur, les apôtres sont disposés par groupe de trois, en écho aux trois portes entre les tentures des murs latéraux et aux trois ouvertures à l'arrière-plan.

Interagissant à l'intérieur de leur groupe, ils sont représentés dans l'ombre ou dans la lumière, en retrait ou à l'avant de la scène, composant une partition animée au rythme subtil.

Oeuvre majeure de Léonard de Vinci célébrée avant même son achèvement en 1498.

Des contemporains de l'artistes déclarent que Louis XII, bouleversé à sa vue, demanda qu'on la détache du mur du couvent pour la rapporter en France.

Violette DM le 21 mars 2018

Selon le livre de Murielle Neveux

11 commentaires:

  1. Une oeuvre magnifique ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. une toile mondialement connue-
    merci pour les explications-
    bisous et bon samedi-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui connue certes mais pas toujours comprise.
      Gros bisous

      Supprimer
  3. Ah oui, Violette, bonne idée de nous la donner à contempler et de nous rappeler le lieu avec le Da Vinci Code. Merci, et pour les informations apportées. Il y a tout de même un bras et une main mystérieux, sous le visage de Jésus ! Seul Leonardo sait à qui elle appartient ! Bises et bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, correction : le lien (pas le lieu) !

      Supprimer
    2. Peut-être n'est-ce qu'une ombre ?
      Bisous

      Supprimer
  4. Bonjour Violette,
    Une belle toile pour ce dernier repas.
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une toile qui pour beaucoup a une signification différente.
      Tableau complexe.
      Bisous

      Supprimer
  5. Tout l’art de Leonard de Vinci cet ingénieux architecte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est mystérieux et parfaitement exécuté.
      Bisous

      Supprimer